Travaux du bourdon de Notre-Dame de Paris

6 février 2017  > 18 février 2017 Chantier

Apprenez en plus sur le bourdon Emmanuel !

  

Le rôle des cloches 

Comptant parmi les plus vieux instruments sonores, les cloches ont toujours été associées à la Chrétienté dès les premiers siècles de son essor. Tout en rythmant l’écoulement des heures depuis le Moyen Âge, leur fonction première est liturgique : par leurs volées et leurs tintements, elles appellent les fidèles à se rassembler et à prier.

L'histoire

Dès la fin du XIIème siècle, l’édification de la cathédrale étant encore loin d’être terminée, il est fait mention de la sonnerie des cloches précédent les offices. Cette sonnerie s’étoffa au cours des siècles au rythme de la vie de l’édifice et de son rayonnement. 

Sous la révolution, les cloches de Notre-Dame et le bourdon Marie furent descendus, brisés et fondus en 1791 et 1792. Le bourdon Emmanuel, pièce maîtresse de l’ensemble, fut épargné et demeure aujourd’hui l’un des plus beaux vases sonores d’Europe.

Depuis 1686, au sommet de la tour Sud, il ne cesse de sonner les grandes Heures de la cathédrale, des grandes fêtes liturgiques aux événements marquants du diocèse de Paris et de l’Église. Mais il est aussi intimement associé à la Nation française dont il rehaussa depuis sa fonte de nombreux temps forts : Te Deum pour les sacres de rois, fins de conflits (dont les deux Guerres mondiales en 1918 et 1945), obsèques nationales, drames de l’Humanité, quand la prière rassemble à Notre-Dame les croyants et les hommes de bonne volonté…

A l’occasion du 850ème anniversaire de Notre-Dame de Paris, en 2013, un nouvel ensemble composé de huit nouvelles cloches pour la tour nord et d’un bourdon pour la tour sud, a pris place aux côtés du bourdon Emmanuel, permettant à la cathédrale Notre-Dame de Paris de retrouver le paysage sonore qu’elle possédait dans le ciel de Paris à la fin du XVIIIème siècle.

Vocabulaire en image